En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies vous permettant de bénéficier d'une navigation adaptée à vos usages et des données correspondant à vos centres d'intérêt. Ces derniers servent également à réaliser des statistiques de visites.

de Valérie

 

Voici la sélection "Auteurs" de Valérie, qui nous a aussi chroniqué deux livres.
 
AUTEURS RECOMMANDES :
 
📍 Nina Berberova
📍 Joyce Carol Oates
📍 Alice Ferney
📍 Hugo Boris
📍 Laurent Gaudé
📍 Hubert Haddad
📍 Nancy Huston
📍 Antonio Lobo Antunes
📍 Eric-Emmanuel Schmitt
📍 Jean Teulé
 
 CHRONIQUES :
 
📍 Eva de Simon LIBERATI
C’est un peu par hasard que Simon recroise la route d’Eva chez des connaissances communes. Il l’avait aperçue précédemment à la grande époque des boîtes de nuit parisiennes branchées d’avant Sida. Elle n’avait que 13 ans et déjà une icône, adolescente arrogante et sulfureuse, qui avait connu tous les excès : alcool, drogue, fugues, maisons de correction… Eva était la fille et le modèle unique de sa mère, Irina Ionesco, qui la mettait en scène dès l’enfance dans d’attitudes outrancières sexualisées. Simon va se reconnaître en elle, lui aussi coutumier des transgressions. Simon, comme on l’a vite compris, c’est avant tout l’auteur qui fera un portrait sans complaisance et passionné de celle qu’il épousera.
A travers cette biographie romancée qui relate son histoire d’amour absolu, par son style si personnel fait de précision maniaque, de vacherie et d’humour, il peint également une époque et une génération sans aucune limite.
 
📍 Ma vie de cafard de Joyce Carol OATES
Dans une petite ville américaine, JCO nous raconte l’enfance de Violet, une jeune fille de famille ouvrière d’origine irlandaise, l’emprise de la religion, l’alcoolisme ordinaire du père, la soumission de la mère. Une vie digne et malgré tout heureuse jusqu’au soir où les 2 frères aînés participent à une virée tragique au cours de laquelle, en compagnie de cousins, ils renversent et tuent à coups de batte de base-ball un jeune noir… Et la vie de Violet bascule lorsqu’elle révèle aux enquêteurs le lieu où a été cachée l’arme du crime.
Au-delà des thèmes de l’amour familial et de la trahison, l’auteur nous plonge à nouveau dans les névroses américaines, la violence, le racisme, où les bourreaux et leurs proches se vivent sincèrement comme des victimes. Ce dernier roman social de Joyce Carol Aotes vient s’ajouter à son œuvre et vous fera à nouveau découvrir un pan de l’Amérique qui ne fait pas rêver…
 
conseils lecture7 conseils lecture8b

Sélection des usagers